Dorelle BIGOUNDOUD Aucun commentaire

En fin de semaine dernière, le département des Alpes-Maritimes a annoncé avoir subi une cyberattaque. La collectivité a coupé les réseaux pour éviter la propagation de l’intrusion, mais a indiqué que les services restaient opérationnels. Après la Seine-et-Marne récemment, les cybercriminels ont fait cap au sud en s’en prenant au département des Alpes-Maritimes. En fin de semaine dernière, la collectivité locale a annoncé avoir été victime d’une cyberattaque. Dans un communiqué daté du 12 novembre, elle indique que « par mesure de sécurité, tous les réseaux informatiques de la collectivité ont été coupés ».[Suite]